VILLES ET CULTURE

Marseille 2013 : le partage des midis

Carrefour des peuples, des cultures, des économies et des religions, la Méditerranée est le théâtre de formidables changements. Ceux-ci influencent les pratiques artistiques et culturelles, la production intellectuelle, ouvrant des voies nouvelles aux relations avec l’Europe. L’échange est au cœur de la vie culturelle de Marseille Provence. Il nous permet d’être à l’avant-garde du renouveau des arts qui parlent à tous : cirque, arts de la rue, grands rassemblements autour des musiques actuelles, arts numériques, danse, poésies urbaines. Ce dynamisme  est entretenu par une politique d’accueil et d’implantation d’artistes, de créateurs, de compagnies, qui investissent  de nouveaux territoires, des lieux délaissés, partent  à la rencontre du plus grand nombre, participent de l’invention artistique et de l’action culturelle.

Les grands musées, les festivals de réputation internationale, les scènes théâtrales et lyriques s’ouvrent généreusement à cette action, à ces artistes, et s’associent à leurs projets. Marseille-Provence 2013 crée une plateforme d’échanges  et de créations entre les cultures des deux rives, ouverte aux artistes de toutes disciplines, européens  et méditerranéens. Ces échanges traversent toute  la programmation, en constituent le fil rouge, sont  le support du récit de l’année 2013 : Le partage des midis.

Trois épisodes le composent, l’épisode 1, Marseille Provence accueille le monde (de janvier à mai), l’épisode 2, Marseille Provence à ciel ouvert (de juin à août) et l’épisode 3, Marseille Provence aux mille visages (de septembre à décembre).

DE NOUVEAUX LIEUX

Pour accueillir les visiteurs du monde entier après des années de chantier, de nombreux lieux culturels majeurs ouvrent  leurs portes sur tout le territoire de la Capitale européenne  de la culture. Depuis la digue du large réouverte au public  en 2013, le point de vue est imprenable sur Marseille et son nouveau front de mer. Rudy Ricciotti, Stefano Boeri et Guy Daher signent des œuvres architecturales fortes au J4 : le Musée des Civilisations d’Europe et de Méditerranée (MuCEM), le Centre Régional de la Méditerranée (CeReM),  et le Musée Regards de Provence. Le J1, immense hangar situé sur les vastes quais du port et mis à disposition par le Grand Port Maritime de Marseille, ouvre au public pour la première fois et devient un lieu de rendez-vous, une “maison” de Marseille-Provence 2013. À Marseille toujours, deux nouveaux espaces d’exposition consacrés à l’art contemporain voient le jour : le Fonds Régional d’Art Contemporain Provence-Alpes-Côte d’Azur (FRAC PACA) réalisé par Kengo Kuma, et la Tour-Panorama de la Friche  La Belle de Mai par les architectes Matthieu Poitevin et Pascal Reynaud. Aix-en-Provence accueille l’extension du musée Granet, le nouveau Conservatoire de musique de la ville et le Site-Mémorial du Camp des Milles. L’Eden Théâtre,  lieu emblématique du cinéma des frères Lumières, rouvre ses portes à La Ciotat. Arles, capitale de la Camargue, voit grandir le Musée Départemental Arles Antique. Mais pour prendre toute la mesure de la dynamique culturelle en 2013, il faudrait encore présenter le Musée des arts décoratifs et de la mode au Château Borély, le nouveau Musée d’Histoire de la Ville de Marseille, ou la réouverture du Musée des Beaux-Arts au Palais Longchamp, parmi une dizaine de nouveaux lieux dédiés à l’art et à la création qui ouvrent ou rouvrent au public.

COUP D’ENVOI LE 12 JANVIER 2013 

Le week-end des 12 et 13 janvier 2013 marque le coup d’envoi de Marseille-Provence 2013. Un événement en quatre actes qui associe artistes, habitants et visiteurs pour commencer l’année Capitale en beauté.

ACTE 1
Aix-en-Provence. Samedi 12 janvier, 13 h
Aix-en-Provence inaugure l’année Capitale avec un parcours d’art contemporain. Les rues de la ville accueillent une dizaine d’œuvres d’artistes internationaux, qui réveillent le patrimoine, révèlent sa modernité. Les pilotes acrobates de la Patrouille de France décollent et terminent leur danse au-dessus de la ville.Marseille-Provence 2013

ACTE 2

Marseille. Samedi 12 janvier, 17h30 à 1h du matin

Une grande clameur s’élève de Marseille à la tombée de la nuit, une vague sonore pour embraser le littoral du nord au sud, ouvrir une grande soirée de fête. Lancée par les cornes de brume des bateaux, suivie par les sirènes urbaines et les cloches des églises, la clameur des “sons de ville” est reprise par les “bouquets de clameurs” sonores et théâtralisés du public. Cet embrasement sonore fera-t-il disjoncter la ville ?

ACTE 3

D’Istres à La Ciotat, de Salon-de-Provence à Gardanne. Dimanche 13 janvier, entre 10 h et 16 h Vient ensuite un dimanche sous le signe de la famille avec 120 parcours de chasse au trésor. L’occasion de (re)découvrir sa région, son histoire en s’amusant et pourquoi pas gagner le prix qui sera distribué à Arles au gagnant de chaque parcours.

ACTE 4

Arles. Dimanche 13 janvier, à la nuit tombée Le dernier acte s’achève à Arles, sur les berges du Rhône  où Groupe F joue avec le feu, le son et la lumière, et propose  un grand spectacle pyrotechnique.

LES CHOIX DE MERIDIANES 

MÉDITERRANÉES.

Des grandes cités d’hier aux hommes d’aujourd’hui. Marseille, J1, place de la Joliette. 12 janvier au 18 mai

Guidé par un Ulysse contemporain dans une odyssée en onze étapes, le visiteur déambule de port en port, de Troie à Marseille en passant par la Phénicie, la Grèce de Périclès, Al-Andalus, les Régences ottomanes… à la découverte des moments majeurs de l’histoire des civilisations méditerranéennes mais aussi des hommes et femmes d’aujourd’hui. Comment les Méditerranées se sont-elles construites par des échanges pacifiques ou violents entre toutes ses rives ? Qu’est-ce qu’être Méditerranéen  en ce XXIe siècle ? Ce sont à ces interrogations qu’invite  cette exposition-fiction en faisant dialoguer chefs-d’œuvre de la statuaire, bas-reliefs, toiles de grands maîtres, manuscrits rares, ou encore maquettes de bateaux et un monde d’images rendues vivantes par la force de l’audiovisuel et les visions d’artistes contemporains.

Conception : Yolande Bacot, Catherine Mariette, Patrice Pomey.

Production : MP2013.

ICI, AILLEURS 

Marseille, Tour-Panorama, Friche La Belle de Mai. 12 janvier au 7 avril

La Tour-Panorama – nouveau lieu dédié à l’art contemporain – accueille des œuvres d’une quarantaine d’artistes de renommée internationale (dont Gilles Barbier, Mounir  Fatmi, Ange Leccia, Jean-Luc Moulène, Sarkis, Djamel Tatah),  nés pour la plupart dans les années 1960-1970 sur l’une ou l’autre rive de la Méditerranée. Nous est donnée à voir une sélection d’œuvres existantes et de nombreuses pièces spécialement conçues pour l’occasion. Certaines interrogent les notions d’identité, de citoyenneté, du même et de l’autre, de la mémoire et de l’archive, plusieurs s’attachent  à transmettre l’expérience de l’émigration, de l’exil et  du déracinement, tandis que d’autres orientent notre regard vers le paysage méditerranéen. Que nous disent-elles de l’état du monde et de ses mutations à venir ? Que racontent-elles  de l’identité de chacun à l’ère de la globalisation ?  Comment articulent-elles récits personnels et Histoire ?

Commissariat : Juliette Laffon. Production : MP2013.

PARCOURS D’ART CONTEMPORAIN 

Aix-en-Provence. 12 janvier au 17 février

L’installation d’une dizaine d’œuvres d’artistes contemporains internationaux donne le ton d’une programmation où la modernité questionne l’héritage et réveille le patrimoine méditerranéen. Ces créations de Xavier Veilhan, Yayoi Kusama, Huang Yong Ping, etc., constituent la trame d’un parcours  dans la ville, composent un paysage urbain spectaculaire.

ULYSSES 

Sur tout le territoire de la Capitale. Janvier à décembre

Sur l’ensemble du territoire de la Capitale se dessine  un itinéraire d’art contemporain autour de la figure d’Ulysse. Une quarantaine de structures d’une grande diversité participent à ce projet à travers des expositions,  des commandes, des résidences, etc., associant plus  de cent artistes (Francis Alÿs, Ghada Amer, Wang Bing,  Fabrice Gygi, Mona Hatoum, Hans Op de Beeck, Miguel Palma,  Claudio Parmiggiani, Franck Pourcel, Philippe Ramette,  Barthélémy Toguo…).

Commissaire : Pascal Neveux. Coproduction : FRAC PACA, MP2013.

MERIDIANES RECOMMANDE AUSSI

CIRQUE EN CAPITALES

Aix-en-Provence, Arles, Istres, Marseille, Martigues,  Port-de-Bouc. 25 janvier au 24 février

Premier temps fort de Marseille-Provence 2013, Cirque en capitales célèbre toutes les formes du cirque avec plus  de 200 représentations sur tout le territoire. Trottola, François Cervantes, les Colporteurs, Mathurin Bolze et une trentaine d’autres compagnies proposent au public de découvrir le cirque sous chapiteau, en salle ou dans l’espace public, y invitent  la magie contemporaine et les nouvelles figures du clown.

LA FOLLE HISTOIRE 2013, 

Charleval, Lambesc, Marseille, Marignane, Maussane,  Port-Saint-Louis-du-Rhône. 3 au 20 mai

Chorégraphies de tractopelles sur la plage, déambulations burlesques, danses aériennes et théâtre de rue, l’édition spéciale de la Folle Histoire des Arts de la Rue, imaginée par Karwan, arpente pendant plus de deux semaines un territoire de six villes. Ce sont plus de cinquante spectacles de compagnies locales, nationales et internationales, qui imprègnent les rues d’une démarche artistique, détournent l’espace public pour présenter des spectacles hors du commun en plein centre-ville.

Production : Karwan (Bâtisseur de projets culturels territoriaux Arts de la rue  & Arts du cirque), coproduite par MP2013 avec le soutien du Conseil Général  des Bouches-du-Rhône.

ANAPOS, CITÉ LACUSTRE

Martigues, divers lieux. 30 mai au 9 juin

La compagnie ilotopie s’empare de l’espace public  et aquatique pour y présenter des performances qui  mêlent théâtre, pyrotechnie, art du spectacle et musique.  Ces manifestes poétiques et engagés interrogent  notre perception contemporaine de l’eau, entre pénurie  et submersion. Au fil de canaux de Martigues, une cité imaginaire se dévoile dix jours durant, lieu propice à la rêverie, miroir de nos aventures terrestres et de nos paradoxes.

Coproduction : ilotopie, MP2013.

17E ARRONDISSEMENT 

Marseille, Esplanade du J4. Mi-mai

Le collectif Générik Vapeur crée une cité de container en bord de mer, un village éphémère avec ses logements, ses salles de spectacles, ses artistes. L’horloge parlante y rythme le temps, des comédiens sonnent les heures du jour et de la nuit en jouant des scènes de la vie quotidienne. Pour clore cette semaine, Waterlitz, totem de métal de dix-neuf mètres,  se fait l’écrin d’un spectacle de lumières et d’acrobaties.

Production : Générik Vapeur. Coproduction : Karwan, MP2013. Présenté dans le cadre de la Folle Histoire des Arts de la Rue.

A VOIR AUSSI

Au printemps 2013, les cultures urbaines expriment leur approche renouvelée des formes artistiques  et s’exposent auprès des initiés ou des curieux, dans des friches industrielles réinvesties, ou dans des espaces plus institutionnels à l’utilisation détournée par les artistes eux-mêmes. Sans rompre avec les origines de la contre-culture, board-culture et l’underground de ces vingt-cinq dernières années,  elles questionnent les valeurs contemporaines, réinventent l’art par l’urbain, et construisent  le patrimoine culturel de demain.

THIS IS (NOT) MUSIC 

Marseille, Friche La Belle de Mai. 3 mai au 9 juin

This is (not) music investit pendant quarante jours les 40 000 mètres carrés de la Friche La Belle de Mai.  Créé à l’occasion de la Capitale européenne de la culture, cet événement intégralement dédié aux nouvelles cultures urbaines, ouvert aux simples curieux comme aux noctambules pointilleux, mixe art contemporain, musiques actuelles, street-art, sports urbains. Une multitude de formes et de mouvements rassemblés pour définir les contours élastiques des cultures alternatives.

Commissariat de l’exposition : Richard Leydier. Production : Autokab. Coproduction : Friche La Belle de Mai, MP2013.

WATT! À L’OCCASION DE BABEL MED MUSIC 

Marseille, Communauté du Pays d’Aix, Dock des Suds, divers lieux. 21,22, 23 mars

Programme international de résidences croisées, Watt! sillonne des capitales emblématiques du rap – New-York, Marseille – et les nouveaux lieux indépendants du monde arabe où les artistes se font les porte-paroles de ces aspirations de liberté. Les cinq créations originales du projet Watt!  sont présentées sur une scène dédiée aux nouveaux sons de la Méditerranée, lors de l’édition 2013 de Babel Med Music, où les musiques traditionnelles se croisent avec le hip-hop,  le rock et les musiques électroniques.

Production : MP2013.

ABD AL MALIK

Aix-en-Provence, Grand Théâtre de Provence. 12 mars Abd al Malik, artiste incontournable de la nouvelle scène  hip-hop, rend hommage à Albert Camus, auteur des deux rives de la Méditerranée qui aurait fêté ses 100 ans en 2013. Par la création de textes inédits, il éclaire la modernité de ces écrits.

Coproduction : Grand Théâtre de Provence, MP2013.

MOTS ET MERVEILLES

Aix-en-Provence, divers lieux.

Ce projet invasif à l’échelle de la ville entend rapprocher écrivains, graphistes et typographes dans une démarche  de réappropriation lumineuse de l’espace urbain  en investissant les murs centenaires, les sols, les recoins  et autres lieux inédits du territoire avec des bribes poétiques, haïkus et autres mots choisis.

Production : MP2013.

VITANONNOVA 

Arles, Atelier SNCF. Avril et mai

À l’initiative de Jean-Michel Bruyère et du collectif LFK’s, de grandes installations pluridisciplinaires associant spectacles vivants, films, opéras, lives et performances, abordent pendant un mois et demi la question des ghettos urbains, dans la lignée créative des mouvements afro-américains des années 1960 et 1970.

Production MP2013. Coproduction : La Fabriks, Epidemic. Projet cofinancé par l’Union européenne, Fonds européen de développement régional.

CONSULTEZ LE PROGRAMME

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s