GEOGRAPHIE HUMAINE

Le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes : 2 visions du monde

GEO CONFLUENCES

by Jean Renard, Cécile Rialland-Juin

 

NDDLcarte3

Ce dossier est exemplaire, au titre du jeu des acteurs et des échelles géographiques ainsi que de leur évolution tout au long d’un demi-siècle de gestation. En 1965, ce sont les chambres consulaires qui portent le projet. Plus tard, le relais est pris par le Conseil général qui achète les terrains de la ZAD. Longtemps l’État est à l’écart. Entre 1967 et 1971, il n’est question de Notre-Dame-des-Landes ni dans les publications de la Documentation française ou de la DATAR,  ni dans le schéma directeur de l’équipement aéronautique. En 1985, le ministère des transports ne voit pas l’urgence d’un nouvel aéroport. Au tournant du siècle, avec la création de la communauté urbaine (2001), c’est le maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault qui relance l’idée de disposer d’un aéroport international susceptible de stimuler ses projets d’urbanisme et de développement économique. A cet égard, le plan d’exposition au bruit condamne l’urbanisation future de l’Ile de Nantes. Le transfert aurait l’avantage de la permettre.

 

NDDLcarte5
De même, les opposants, réduits au départ aux seuls agriculteurs concernés par les expropriations ont été rejoints par les nouvelles populations implantées à proximité (ACIPA), et par des élus des communes peu ou prou touchées par le projet. Puis les défenseurs de l’environnement et les écologistes en font un combat exemplaire de projet dit inutile. Même un collectif de pilotes se prononce en faveur de Nantes Atlantique, et affirme que l’on peut fort bien éviter le survol de la ville. Le mouvement prend une dimension nationale lorsque les différents candidats aux élections présidentielles du printemps 2012 expriment leur opinion. L’accession du maire de Nantes à la fonction de Premier ministre ne fait que confirmer l’élargissement du débat au plan national.
Ce sont « deux visions du monde » qui s’affrontent, ce que dit d’ailleurs le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, le 22 novembre 2012, à propos de ce projet : « Nous ne nous laisserons pas dicter une vision du monde qui n’est pas la nôtre ».

 

LIRE LE DOSSIER COMPLET

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s