VILLES ET CULTURE

Vitry-sur-Seine : La Briqueterie entre en scène

LES ECHOS

Par Philippe Noisette

Le Val-de-Marne se dote d’un outil entièrement dédié à la danse contemporaine. Visite en avant-première.

Paris attendra. C’est en effet Vitry-sur-Seine qui inaugure ce printemps une nouvelle ‘maison’ de la danse, un lieu à la fois destiné à la création et aux représentations. Déjà défenseur depuis 30 ans de la Biennale de Danse, les édiles du Val-de-Marne ont décidé de soutenir le projet (à hauteur de 12,5 millions, dont 8, 5 millions pour le Conseil général du Val-de-Marne) d’un lieu pour la danse fondé sur l’emplacement d’une ancienne briqueterie. Le nom du complexe était dès lors tout trouvé : La Briqueterie .

Briqueterie - © Agnès Chaumat

Briqueterie – © Agnès Chaumat

Pour Philippe Prost architecte du renouveau, il a fallu faire avec des éléments hérités de la seconde moitié du XIX ème siècle -charpente métallique à la belle élégance, verrière-tout en orientant l’ensemble pour en faire un espace de travail et de vie. ‘Transfigurer le lieu et l’architecture, faire d’un terrain vague et d’un bâtiment industriel à l’abandon le coeur battant de la création chorégraphique contemporaine : telle est l’ambition du projet, fondée sur le mouvement, le rythme et la lumière’ résume Philippe Prost.

Outre 3 studios de danse dans le bâtiment d’origine, une aile nouvelle permet d’abriter le studio-scène où le public découvrira des workshop, des répétitions publiques ou des créations comme celles attendues durant la Biennale de Danse. ‘Nous avons toujours pensé la rénovation de cet espace dans la perspective de son futur rapport à la danse. La circulation dans le bâtiment est assez généreuse pour que les danseurs puissent s’y mouvoir en toute liberté, pour que la danse envahisse l’architecture’ précise encore Philippe Prost. On ne peut que se réjouir d’un tel discours là où nombre d’architectes ‘oublient’ souvent la spécificité à venir de leur réalisation. Prost après avoir passé 15 ans au ‘chevet’ de la citadelle de Belle-Ile-en-Mer a dernièrement reconverti une ancienne cartoucherie de Bourg-Les-Valence en pôle du cinéma d’animation. La Briqueterie s’inscrit logiquement dans son approche sensible, trait d’union architectural entre le passé et le présent.

Briqueterie - © Luc Boegly

Briqueterie – © Luc Boegly

Un week-end d’ouverture permettra ainsi au public de ‘vivre’ La Briqueterie in extenso : au menu, des découvertes-dansées avec des jeunes interprètes du Conservatoire et un animateur du patrimoine. La chorégraphe Karine Ponties investira, elle, le studio-scène avec Luciola, une de ses créations tandis que Willi Dorner présentera sur le parvis son spectacle Fitting, soit un ‘échafaudage ludique’ comme un hommage irrévérencieux au chantier tout juste terminé. Enfin l’artiste Yann Toma mettra en lumière le bâtiment. Puis place aux rendez-vous de la Biennale de Danse du Val-de-Marne sous la direction de Daniel Favier, également responsable de La Briqueterie.

Vitry-Sur-Seine peut entrer dans la danse. Et devient le temps d’un week-end Vitry-Sur-Scène…

La Briqueterie,17 rue Robert Degert Vitry-sur-Seine, week-end d’ouverture les 22, 23 et 24 mars (01 56 34 09 75)

17e Biennale de Danse du Val-de-Marne du 20 mars au 20 avril dans tout le Val-de-Marne

LE SITE

L’ARTICLE

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s