JARDINS DU MONDE

Le domaine du Rayol, le jardin des Méditerranées

Le domaine du Rayol situé sur la commune du Rayol-Canadel dans le Var est un jardin extraordinaire à bien des points de vue. Propriété du conservatoire du littoral, ce jardin planétaire présente toute la flore méditerranéenne… du monde !

plan-interactif

Le Domaine du Rayol est situé sur la Corniche des Maures, entre Le Lavandou et Cavalaire, à 55 km de Toulon et 25 km de Saint-Tropez. Avec ses  50 000 visiteurs par an il est le 6e  site culturel touristique du Var. Il propose au travers de ses espaces aménagés en ambiance un voyage à travers des paysages s’inspirant des régions du monde de climat méditerranéen : bassin méditerranéen,  Californie, Australie, Afrique du Sud, Chili.

Ce site propriété du conservatoire du littoral met en exergue la biodiversité remarquable des régions méditerranéennes. En effet, le climat méditerranéen que l’on retrouve sur le bassin méditerranéen bien sûr mais aussi en Australie du sud et du sud-ouest, le long des côtes de Californie, le long des côtes du Chili, et au sud ouest de l’Afrique du sud. est propice grâce à sa douceur en hiver et ses chaleurs en été au développement d’une flore particulièrement riche. Sur seulement 2% de la surface de la planète on trouve 20% de la richesse spécifique d’espèces endémiques.

Le domaine du Rayol est un trait d’union entre les différentes zones soumises au même climat. Ce jardin planétaire est né dans les cartons de Gilles Clément son concepteur. Ce jardin «territoire de nature et d’esprit » ne présente pas de collection botanique mais plutôt des jardins d’ambiance dans lesquels les paysages de chaque contrée se retrouvent au sein d’une même mosaïque. Chacun s’inspire directement de paysages réels, naturels, photographiés par les jardiniers-explorateurs du Domaine.

Depuis sa création en 1988, le Domaine du Rayol est devenu un lieu de référence, naturel et culturel, pour la conservation et la gestion des jardins et paysages méditerranéens. Le concept paysager du projet implique que les plantes ne soient pas étiquettées, et ce afin que soient privilégiées les ambiances naturelles des paysages représentés. Lieu ludique et pédagogique à la fois, le Domaine du Rayol s’étend sur terre mais aussi en mer. Il permet ainsi à ses visiteurs de plonger à la découverte de la flore sous-marine dominée par la Posidonie.

http://www.aujardin.info/fiches/domaine-rayol.php

Les paysages des îles Canaries

Jardin---Decouvrir-les-jardins4cc179ed1ff9c

Le jardin des îles Canaries est le premier jardin que l’on découvre, le premier à nous faire découvrir la diversité du climat méditerranéen.

Trois paysages canariens sont ici évoqués.

Tout d’abord, le Mattoral côtier, appelé Malpaïs. C’est l’étage aride situé au niveau de la mer, un paysage minéral soumis à un fort ensoleillement. On y trouve principalement les euphorbes.
Le second paysage évoqué est le bosquet thermophile, apparenté à l’étage méditerranéen aux Canaries. Les grands dragonniers dominent ce paysage.
Enfin, le Pinar, paysage d’altitude, où domine le pin canarien, très résistant au passage du feu, après lequel des jeunes pousses se développent sur le tronc carbonisé. Les cistes y sont aussi présents.

Jardin---Decouvrir-les-jardins4cc1795e04838

Les îles Canaries jouissent d’un climat clément toute l’année grâce aux alizés, vents chauds et humides. Ceci, couplé à l’apparition tardive d’herbivores sur les îles, pourrait justifier le caractère de gigantisme de nombreux végétaux aux Canaries, comme cette asperge géante, Asparagus pastorianus, mais aussi le Sonchus, proche du pissenlit, qui peut atteindre 1,5 m et forme du bois à sa base.

Entre l’été et le reste de l’année, ce jardin change de physionomie. Pour résister à nos étés chauds et secs, de très nombreuses plantes rentrent en léthargie, en se cachant dans le sol ou en perdant leurs feuilles.
Enfin, les végétaux se montrent particulièrement vagabonds sur cette parcelle ; ici et là, des Echiums, des Euphorbes ou des Sonchus se ressèment spontanément. Les jardiniers favorisent ce mouvement des végétaux en ne coupant jamais les fleurs fanées pour permettre la formation des graines.
Un nouveau jardin canarien est en train de naître pour cette raison : des plantes ont migré en contrebas, les graines volent et se déplacent. Les jardiniers y ont construit des escaliers ou des murets de pierre sèche, sans aucun liant ou ciment. Ce sont dans les interstices laissés au hasard dans les pierres que les graines aiment se cacher et se développer.

Le jardin de Californie

Le maquis californien, qu’on nomme Chaparral, est une formation végétale soumise à une aridité importante et à des incendies fréquents. Ainsi la végétation n’atteint pas le stade forestier. Le Chaparral est peuplé d’arbustes, tels des heteromeles, des Leucophyllum, des Prunus illicifolia, des céanothes. On y retrouve de nombreux vicariants, c’est-à-dire des plantes qui ressemblent énormément aux plantes indigènes de notre maquis méditerranéen.

Jardin---Decouvrir-les-jardins4cea6fb4a1137

On retrouve en Californie une autre formation végétale, plus sèche, le désert du Mohave, où dominent des Yuccas, Yucca brevifolia (The Joshua Tree), Yucca thompsoniana, Yucca rigida.

Enfin, dans les canyons du désert, surgissent de beaux palmiers, les palmeraies de washingtonias.

Au printemps, avant la grande sécheresse estivale, s’étendent des prairies où fleurissent pavots de Californie, lupins, coquelicots, qui se renouvellent chaque année par graines.

Trois plantes dominent ce jardin de Californie au Domaine du Rayol : Leucophyllum frutescens, Hesperaloe parviflora, Romneya coulteri.

Le jardin d’Afrique du Sud

Il évoque :
– les paysages méditerranéens du fynbos de la péninsule du Cap, marqués par les protéas, les bruyères et les restio,
– les formations végétales du karroo, caractérisées par le mimosa à grandes épines et de nombreuses plantes succulentes, comme les aloes.

Picture 19

Le fynbos

Apparenté au maquis de nos régions, le fymbos est l’une des formations végétales que l’on retrouve en Afrique du Sud. La végétation du fynbos atteint rarement plus de 3 à 4 mètres de hauteur et se développe sur des sols de sables de quartz, donc pauvres en matières organiques. Les végétaux caractéristiques sont pour la plupart des arbustes de la famille des proteacees, des ericacees (avec les bruyères) et des restionacees (qui ressemblent aux joncs de nos régions). La strate herbacée fait la part belle aux plantes à bulbes et à rhizome, comme les iris, les watsonias, les lis et amaryllis.
Les Protéacées

La famille botanique des Protéacées est essentiellement représentée dans l’hémisphère austral. Frappé par le polymorphisme de ces plantes, le botaniste Linné les nomme Protea en hommage au dieu grec Protée, capable de se métamorphoser à volonté.

Les Protées sont des plantes typiques du fymbos sud-africain. La king protea,Protea cynaroides, devient même l’emblême du drapeau d’Afrique du sud. Les feux sont un phénomène courant dans le fynbos. De nombreuses espèces sont adaptées à ce phénomène et possèdent des fruits ligneux ne libérant leurs graines que sous l’effet des incendies.
Les Protées sont pollinisées principalement par des oiseaux appelés souïmangas, plus rarement par divers scarabées ou encore par des rongeurs. Au Domaine du Rayol, certaines espèces de Protea se sont naturalisées, c’est une première en France ! Les jardiniers désherbent alors la parcelle de manière méticuleuse afin de ne pas abimer les jeunes et précieux semis spontanés. Mais on ne connaît pas (encore) le pollinisateur qui est à l’origine de ce phénomène.

Le jardin australien

Situé au Nord du jardin, surplombant le vallon du Rayol, il évoque différents paysages :
– le Mallee, paysages de brousse sempervirente, parfois épineuse, dominés par les eucalyptus, les mimosas, et de nombreuses myrtacées et proteacées,
– le Kwongan, paysages de landes verdoyantes, dominés par les « Black boys ».

Picture 19

Ces paysages d’Australie sont influencés par un facteur déterminant : le feu. Cette évolution est allée si loin que certaines espèces disparaîtraient sans le passage du feu. Au Domaine du Rayol, les espèces d’eucalyptus évoquant le mallee sont de petites espèces à lignotuber (c’est-à-dire avec une partie du tronc enterrée), donc capables de se régénérer, par rejets, après un incendie. C’est pour cette raison que ce paysage est dominé par des arbrisseaux et arbustes qui poussent avec de nombreuses tiges sortant directement du sol.

On trouve aussi au Jardin des Méditerranées une quarantaine d’espèces de mimosas, et de nombreux callistemons et melaleucas qui attendent le feu pour libérer leurs graines.

Plus loin, on retrouve la silhouette caractéristique des black boys, les pelouses d’anigozanthos ou pattes de kangourou, et les protéacées australiennes, telles les grevilleas, les banksias, les hakeas.

Découvrir les autres jardins du domaine du Rayol

Au pied du massif des Maures et posé en balcon face aux îles d’Hyères, le Domaine du Rayol est devenu un espace naturel protégé en 1989 grâce à son acquisition par le Conservatoire du Littoral. Il était alors fortement convoité par des promoteurs immobiliers. La réhabilitation du site, abandonné pendant 15 ans, a été confiée à Gilles Clément. Il choisit d’y combiner les paysages naturels et emblématiques des régions lointaines où règne un climat similaire à la côte varoise. Il crée ainsi des paysages biologiquement similaires mais plastiquement distincts. C’est au travers des réflexions pour le Domaine du Rayol qu’est né son concept de Jardin Planétaire.

Aujourd’hui, le Domaine du Rayol comprend 20 hectares, dont 7 sont aménagés en jardins paysagers. Son patrimoine bâti est  majeur, mais il reste à réhabiliter.

Renseignements :

DOMAINE DU RAYOL,

Le Jardin des Méditerranées

Avenue des Belges

83820 Rayol-Canadel-sur-Mer

Tél. : + 33 (0)4 98 04 44 00

Fax : + 33 (0)4 98 04 44 01

info@domainedurayol.org

www.domainedurayol.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s