ARPENTEURS DE LA GEOGRAPHIE

Etienne Ghys : Et si le théorème de Pythagore était faux ?

Etienne Ghys, directeur de recherches au CNRS et chroniqueur pour le supplément Science & Médecine du Monde, s‘interroge  sur les axiomes. Par définition indémontrables, ils sont le socle sur lequel s’appuient les raisonnements mathématiques comme la démonstration du théorème de Pythagore. Etienne Ghys prend notamment l’exemple du célèbre postulat des parallèles d’Euclide (en un point donné extérieur à une droite donnée, on peut mener une et une seule parallèle à cette droite) dont la remise en cause a permis de créer un nouveau monde, celui des géométries non euclidiennes.

 

 

 

 

Le Monde.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s