CARTOGRAPHIES

Education : L’eAtlas de l’UNESCO sur les enfants non scolarisés

Capture d’écran 2014-06-28 à 11.51.12

Alors que le débat sur les objectifs de l’agenda pour le développement après 2015 se poursuit, de nouvelles données révèlent que le monde ne respectera pas l’un de ses engagements élémentaires : scolariser tous les enfants d’ici à 2015. Selon les données de l’ISU, près de 58 millions d’enfants en âge de fréquenter l’école primaire (ayant, généralement, entre 6 et 11 ans) n’étaient pas scolarisés en 2012. Il est probable qu’un grand nombre d’entre eux n’aillent jamais à l’école.

L’eAtlas de l’UNESCO sur les enfants non scolarisés vous permet d’explorer et d’adapter des cartes, des graphiques et des tableaux de classement selon des indicateurs sur les enfants en âge d’être scolarisés au primaire et au premier cycle du secondaire. Les indicateurs sont désagrégés selon le sexe pour mieux évaluer les inégalités entre les filles et les garçons à cet égard.

L’ISU recueille des données sur l’éducation pour plus de 200 pays et territoires par le biais de son enquête annuelle et de ses partenariats avec des organismes tels que l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) et Eurostat. Chaque année, l’Institut publie des données sur le nombre et les caractéristiques des enfants non scolarisés. Ces données permettent d’identifier les groupes les plus marginalisés et de mesurer les progrès accomplis vers la réalisation des engagements nationaux. Ces données sont publiées au niveau mondial dans d’importantes publications internationales et sont utilisées à des fins de plaidoyer.

De plus, l’UNICEF et l’ISU ont lancé une initiative mondiale en faveur des enfants non scolarisés pour fournir de plus amples informations sur les caractéristiques des enfants exclus et leur probabilité d’exposition à la scolarité.

 

 

Capture d’écran 2014-06-28 à 11.51.33

 

La dynamique visant à rejoindre les enfants non scolarisés a considérablement ralenti au cours de ces dernières années. En effet, au niveau mondial, le taux d’enfants ayant l’âge de fréquenter l’enseignement primaire qui ne sont pas scolarisés reste bloqué à 9 % depuis 2007. Ceci contraste clairement avec les progrès réalisés au début du millénaire, lorsque la communauté internationale s’est engagée à atteindre l’objectif de l’enseignement primaire universel. La stagnation observée au niveau mondial résulte de tendances opposées : la baisse significative du nombre d’enfants non scolarisés dans certains pays due à d’importantes initiatives politiques, et l’augmentation de la population en âge de fréquenter l’école en Afrique subsaharienne. D’après les données les plus récentes de l’ISU, il est certain que le monde n’atteindra pas l’objectif de l’enseignement primaire universel d’ici à 2015.

La raison principale pour laquelle les progrès ont ralenti est qu’en Afrique subsaharienne, le nombre d’enfants non scolarisés s’est maintenu autour de 30 millions entre 2007 et 2012 (voir Graphique 1).La proportion mondiale d’enfants non scolarisés vivant en Afrique subsaharienne a donc augmenté et a représenté plus de la moitié du nombre total d’enfants non scolarisés dans le monde au cours des dernières années pour lesquelles des données sont disponibles.

GRAPHIQUE 1. NOMBRE D’ENFANTS NON SCOLARISÉS PAR RÉGION, 2000-2012

Source : La base de données de l’Institut de statistique de l’UNESCO

En revanche, l’Asie du Sud et de l’Ouest a réalisé d’énormes progrès ; le nombre d’enfants non scolarisés y a baissé de deux tiers : de 34 millions en 2000, il est passé à 10 millions en 2012. La proportion de filles dans le nombre total d’enfants non scolarisés dans cette région a baissé ; de deux tiers en 2000, elle est passée à moins de la moitié en 2012. Inversement, en Afrique subsaharienne, la proportion de filles dans le nombre total d’enfants non scolarisés a légèrement augmenté entre 2000 et 2012 ; elle est passée de 54 % à 56 %.

Les données relatives aux États-Unis doivent être interprétées avec de prudence. Selon certaines estimations, environ la moitié des enfants non scolarisés sont en fait scolarisés dans l’enseignement préprimaire et la plus grande partie des autres enfants reçoivent une éducation à domicile.

 

Capture d’écran 2014-06-28 à 11.51.54

 

À l’échelle mondiale, on compte plus d’adolescents non scolarisés (ayant généralement entre 12 et 15 ans) que d’enfants d’âge primaire non scolarisés (63 millions comparativement à 58 millions), même si la population totale du premier groupe équivaut à la moitié seulement de celle du second.

Comme de plus en plus de pays rendent le premier cycle de l’enseignement secondaire obligatoire, il est de plus en plus important de suivre de près l’exclusion des adolescents du système scolaire.

Alors que l’Asie du Sud et de l’Ouest compte le plus grand nombre d’adolescents non scolarisés avec près de 26 millions (représentant
26 % de la population du groupe d’âge concerné), l’Afrique subsaharienne compte la plus importante proportion avec 33 %. Plus de la moitié des adolescents en âge d’être scolarisés au premier cycle du secondaire sont non scolarisés au Burkina Faso, en Érythrée, en Guinée, au Niger et en République centrafricaine. En revanche, moins d’un adolescent sur dix est non scolarisé en Afrique du Sud, au Cabo Verde, au Ghana aux Seychelles.

Les États arabes abritent 5 % du nombre total d’adolescents non scolarisés. Toutefois, pour évaluer l’étendue de cette exclusion, il est important de tenir compte de la taille relative de la population non scolarisée de la région. Près d’un enfant sur sept dans les États arabes (13 %) ne va pas à l’école.

À l’opposé, les trois régions suivantes représentent ensemble 3 % du nombre total d’adolescents non scolarisés en âge d’être scolarisés au premier cycle du secondaire : l’Europe centrale et orientale, l’Asie centrale, et l’Amérique du Nord et l’Europe occidentale.

 

Disparités selon le genre : Dans quels pays la situation des filles est-elle en train de s’améliorer ou de s’aggraver ?

Capture d’écran 2014-06-28 à 11.52.23

Le nombre d’enfants non scolarisés a diminué au cours de la dernière décennie et des efforts ont été faits pour atteindre les filles en particulier. Néanmoins, les disparités en défaveur des filles persistent dans de nombreux pays.

Enseignement primaire

En moyenne, les filles sont moins susceptibles que les garçons de s’inscrire à l’école. Cependant, la situation s’est améliorée et les filles représentent maintenant 53 % des enfants d’âge primaire non scolarisés, comparativement à 58 % en 2000.

La région où l’on observe la plus importante diminution de l’écart entre les sexes est l’Asie du Sud et de l’Ouest, où le pourcentage féminin de la population non scolarisée est passé de 66 % à 48 % entre 2000 et 2010. Les filles rencontrent les plus importants obstacles dans les États arabes et l’Afrique subsaharienne, où elles représentent 58 % et 56 %, respectivement, de la population non scolarisée.

En revanche, parmi la petite population d’enfants d’âge primaire non scolarisés en Amérique latine et Caraibes, Asie de l’Est et Pacifique, Asie du Sud et de l’Ouest, Europe centrale et orientale, Amérique du Nord et Europe occidentale, plus de garçons que de filles sont exclus.

Premier cycle de l’enseignement secondaire

Les filles et les garçons font face à différents obstacles menaçant leur scolarisation lorsqu’ils atteignent l’adolescence.

Les adolescentes sont plus souvent exclues de l’école que les garçons dans les États arabes et en Afrique subsaharienne où elles représentent 58 % et 54 %, respectivement, de la population non scolarisée. En République centrafricaine et au Mozambique, les filles représentent environ 60 % de la population non scolarisée en âge de fréquenter le premier cycle du secondaire. Cependant, la région compte quelques exceptions intéressantes. Par exemple, au Lesotho, les filles totalisent seulement 40 % de la population adolescente non scolarisée.

L’Asie centrale a également une proportion plus élevée de femmes non scolarisées parmi les adolescents d’âge du premier cycle du secondaire exclus de l’école (55%).

L’ Amérique du Nord et l’ Europe occidentale, l’Europe  centrale et orientale sont les seules régions qui ont à peu près atteints la parité en terme de nombre d’adolescents.

 

 

Exposition à l’éducation : Combien d’enfants iront-ils à l’école tardivement, la quitteront précocement ou n’entreront jamais dans une salle de classe ?

Capture d’écran 2014-06-28 à 11.52.43

Bien que 121 millions d’enfants en âge de fréquenter le primaire ou le premier cycle du secondaire soient actuellement non scolarisés, ceci ne signifie pas qu’ils ne sont jamais allés à l’école. En effet, les enfants non scolarisés peuvent être exposés à la scolarité dans le système formel de diverses manières, et une meilleure compréhension de leurs expériences scolaires peut être utilisée pour bien cibler les interventions.

L’ISU estime le nombre d’enfants non scolarisés en se servant des taux de scolarisation. Ces enfants sont ensuite classés selon leur probabilité d’être exposé à l’éducation :

i) Les enfants qui ont quitté l’école ;
ii) Les enfants qui s’inscriront probablement à l’école un jour ; et
iii) Les enfants qui n’iront probablement jamais à l’école.

À l’échelle mondiale, 43 % de tous les enfants d’âge primaire non scolarisés n’iront probablement jamais à l’école ; 23 % d’entre eux sont déjà allés à l’école mais ont abandonné ; et 34 % d’entre eux iront probablement un jour à l’école. Les données régionales démontrent d’importantes variations dans ces tendances. En Afrique subsaharienne, en Asie centrale, en Asie du Sud et de l’Ouest et dans les États arabes, environ la moitié des enfants non scolarisés n’iront probablement jamais à l’école. En Amérique latine et dans les Caraïbes, en Amérique du Nord et en Europe de l’Ouest, et en Europe centrale et de l’Est, la majorité des enfants non scolarisés commenceront l’école plus tard. L’Asie de l’Est et le Pacifique, tout comme l’Asie du Sud et de l’Ouest, font face à d’importants taux d’abandon au sein de leur population non scolarisée.

Fréquentation scolaire des enfants en âge de fréquenter l’école primaire qui ne sont pas scolarisés, par région, 2011

Source : Centre de données de l’Institut de statistique de l’UNESCO

Bien que l’ISU ne publie pas les estimations nationales de l’exposition de l’école des enfants non scolarisés, d’autres indicateurs mettent en évidence la question de l’entrée tardive à l’enseignement primaire. Le taux net ajusté d’accès à la première année du primaire montre l’ampleur du retard dans la scolarisation des enfants de l’âge d’entrée officiel du primaire. Dans de nombreux pays, une part importante de ces enfants non-inscrits à l’école à l’âge officiel du primaire, seront en effet probablement inscrits dans le futur en étant plus âgés. En comparant les taux de scolarisation des enfants en âge d’entrer au primaire avec ceux des enfants  du groupe d’âge total du primaire (le taux net ajusté de scolarisation dans le primaire) nous pouvons voir que dans de nombreux pays, les taux de scolarisation à l’âge d’entrée du primaire, sont bien en dessous de la moyenne, ce qui suggère un problème d’entrée tardive à l’école.

Les enfants susceptibles de ne jamais accéder à une scolarisation – environ 15 millions de filles et 10 millions de garçons – posent les problèmes les plus sérieux aux responsables de l’élaboration des politiques. L’une des premières étapes à franchir pour atteindre ces enfants consiste à mieux définir qui ils sont. Ceci constitue un objectif clé de l‘initiative mondiale en faveur des enfants non scolarisés lancé par l’ISU et l’UNICEF.

 

 

RETROUVEZ TOUTES LES DONNÉES

 

Une réflexion sur “Education : L’eAtlas de l’UNESCO sur les enfants non scolarisés

  1. Pingback: Les enfants et adolescents non scolarisés dans le monde | Blog Histoire – Géo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s