VILLES ET CULTURE

Aubervilliers : le street art redessine les friches industrielles

10366091_747627568621613_7809751668811664114_n

TELERAMA

par Bénédicte Philippe

Le pari est de taille. Cinquante artistes de la scène française et internationale ont investi le Fort d’Aubervilliers à l’initiative de l’association Art en Ville. L’urbaniste, Olivier Landes, ardent défenseur de l’art urbain, a réuni dans ce lieu mythique et historique, grandes figures et jeune garde pour des interventions tous azimuts sur le thème de la transition.

A deux pas du théâtre équestre Zingaro, cette friche industrielle de deux hectares, qui abrita tour à tour un site militaire, une fourrière, une casse automobile et des expérimentations artistiques, révèle cinq fresques monumentales, vingt-cinq épaves de voitures revisitées, quatre cents mètres de palissades bombées… Une manière particulièrement fracassante de réinfiltrer la population au cœur de cette jungle urbaine, laissée depuis des décennies à l’abandon, avant d’opérer une mutation vers un possible éco-quartier.

 

 

VOIR LE SITE DE REFERENCE

VOIR AUSSI LA PAGE FACEBOOK

 

Capture d’écran 2014-07-23 à 11.02.01 Capture d’écran 2014-07-23 à 11.05.57 Capture d’écran 2014-07-23 à 11.15.31

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s