COUPS DE GUEULE

Seuls 23,5% des forêts du monde sont vierges de toute influence humaine

SCIENCES ET AVENIRBy Erwan Lecomte

 

Plantation de palme dans la forêt amazonienne AFP
Plantation de palme dans la forêt amazonienne AFP

Les résultats de ces mesures effectués à l’échelle du globe sont présentées dans l’infographie ci-dessous réalisée par Sciences et Avenir :

Comme c’est le cas dans de nombreuses études sur la forêt, les chercheurs se sont appuyés sur des images satellite du globe. Notamment sur celles récoltées par le satellite Landsat entre 2001 et 2006.

Une nouvelle approche du concept forestier

La nouveauté de cette étude tient à son approche originale. En effet, les chercheurs se sont intéressés à la forêt en tenant compte de son intégrité. Ce qui les a amenés à définir le concept de « paysage forestier intact ». C’est-à-dire des zones dans lesquelles la forêt est suffisamment vierge de toute influence humaine pour constituer un véritable refuge aux espèces qu’elle abrite.

INFLUENCE. En effet, une forêt sillonnée de chemins de randonnées, de routes, et percée d’exploitations minières, agricoles ou forestières, n’a pas le même potentiel d’accueil biologique qu’une forêt vierge.

Ces chercheurs ont ainsi défini un « paysage forestier intact » comme une zone occupant au minimum 500 km2 et mesurant au moins 10km dans sa plus petite largeur. Et de telles zones doivent-être exemptes de toute infrastructures routières, pipelines, lignes électriques, ou autre trace d’activité humaine.

En voici quelques exemples :

Dans ces vues satellites extraites de la publication de Ecology and Society, les zones considérées comme du paysage forestier intact sont délimitées en jaune et notées IFL (Intact Forest Landscapes).

(A) : République démocratique du Congo. Les zones de champs autour de la route ne sont pas considérées comme paysage forestier intact. Sur l’image (B)  (République démocratique du Congo également), les zones en rouges affectées chaque année par des feux de forêt visant à les défricher ont également été exclues. Tout comme les zones d’exploitation forestière de l’image (C) en Papouasie – Nouvelle Guinée, ainsi que les coupes à blanc effectuées dans le nord de la Russie (D).

 

SCIENCES ET AVENIR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s