DESTINATIONS

La Courneuve : un futur « Central Park » de 400 hectares aux portes de Paris

LE JDD

Par Bertrand Gréco

C’est le plus grand projet d’aménagement urbain d’Europe et il se situe à 6 km au nord de la capitale, en Seine-Saint-Denis (93). Son nom : le Central Park du Grand Paris. Le JDD dévoile ce programme pharaonique, qui souhaite « réinventer » le parc de La Courneuve, un gigantesque espace vert de 417 hectares pour en faire un « parc habité » dans sa périphérie. Avec une « façade urbaine » opérant une « couture » entre la ville et la nature, à l’image du parc Monceau à Paris, Hyde Park à Londres ou Central Park à New York (341 hectares). Aujourd’hui, ce site magnifique et méconnu (de son vrai nom Georges-Valbon) est isolé de l’agglomération, coupé des six communes qui le bordent : La Courneuve, Le Bourget, Dugny, Garges-lès-Gonesse, Stains et Saint-Denis. Une fois « requalifié », ce poumon vert du 93 deviendrait une nouvelle centralité du Grand Paris, susceptible de « rayonner » sur l’ensemble du département le plus jeune – et le plus pauvre – de l’Hexagone.

Capture d’écran 2014-10-27 à 08.03.23

Capture d’écran 2014-10-27 à 08.04.01

Capture d’écran 2014-10-27 à 08.04.29

Capture d’écran 2014-10-27 à 08.04.51

Capture d’écran 2014-10-27 à 08.05.17

 images :  Atelier Castro-Denissof & Associés.

« C’est l’acte fondateur du Grand Paris »

Les concepteurs du projet proposent de construire 1,7 million de mètres carrés – soit 24.000 logements pour 90.000 habitants – sur le pourtour du parc. Près de 2.000 immeubles de 50 m de hauteur maximale (une vingtaine d’étages) seraient bâtis mais les gratte-ciel seront proscrits à cause des aéroports du Bourget et de Roissy-CDG, tout proches. On y trouverait principalement des habitations, sociales et privées, mais aussi quelques bureaux et commerces, sans oublier des écoles, crèches, gymnases, cinémas… En élargissant le périmètre aux alentours immédiats du parc, quelque 3,1 millions de mètres carrés pourraient sortir de terre, soit 45.000 logements. Et si l’on prend en compte la cinquantaine de secteurs identifiés dans les environs, c’est 7 millions de mètres carrés qui pourraient être bâtis. Un gisement essentiel quand on connaît l’objectif légal de 70.000 logements par an dans le Grand Paris, très loin d’être atteint aujourd’hui. « De quoi requalifier quasiment les deux tiers du 93 », assurent les promoteurs, qui estiment le « prix de sortie » entre 3.000 et 3.500 euros/m² – contre 6.000 euros/m² en moyenne dans les Hauts-de-Seine, par exemple.

Découvrez le projet du « Central Park du Grand Paris » en images

La paternité de ce projet ambitieux revient à l’architecte Roland Castro : « J’en avais déjà parlé à François Mitterrand en 1983, raconte-t-il. Puis, lors de la consultation du Grand Paris en 2008, j’ai développé la théorie des lieux magiques, des pôles de grande intensité urbaine hors du champ de gravité de la capitale. » Mais son beau rêve s’est enlisé. En 2012, il demande à son ami promoteur Marc Rozenblat* de relancer le projet. L’ancien maoïste et l’ex-trotskiste entament alors de sérieuses études de faisabilité, techniques et juridiques. Et ils s’associent au bureau d’études Les EnR, spécialisé dans le développement durable et piloté par François-Xavier Monaco, leur caution écologiste.

Des « jardins suspendus à tous les étages »

La fine équipe entreprend maintenant de convaincre les politiques, des maires locaux jusqu’au sommet de l’État. « François Hollande regarde le projet avec bienveillance. Et Claude Bartolone [président de l’Assemblée nationale, élu du 93] le juge exceptionnel », se réjouit Marc Rozenblat. « C’est une belle idée de faire entrer la ville dans le parc et le parc dans la ville. Je compte bien m’engager personnellement. Je dis banco! », s’enthousiasme Stéphane Troussel, le président PS du conseil général du 93. Même son de cloche chez Thierry Lajoie, PDG de l’Agence foncière et technique de la région parisienne (Aftrp).

LIRE LA SUITE

* Marc Rozenblat – associé à Bernard Rayard – est le directeur général de la société Constructions et développements urbains (CDU), spécialisée dans le montage et le pilotage de grands projets immobiliers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s