REGARDS

Beth Moon : Vieilles branches

SLATE
par Fanny Arlandis

Certains ont plus de 4.000 ans. Chacun renferme une légende que l’on se raconte de génération en génération. Depuis bientôt 15 ans, la photographe Beth Moon parcourt le monde pour photographier de vieux arbres et recueillir leur histoire. Elle vient de publier l’ensemble de son travail dans un livre intitulé Ancient Trees.

SAN FRANCISCO CHRONICLE

In our age of mass species extinctions, we never know from where, if anywhere, consolation may come. Try looking at Beth Moon’s new book, « Ancient Trees: Portraits of Time. » — San Francisco Chronicle

Beth Moon’s fourteen-year quest to photograph ancient trees has taken her across the United States, Europe, Asia, the Middle East, and Africa. Some of her subjects grow in isolation, on remote mountainsides, private estates, or nature preserves; others maintain a proud, though often precarious, existence in the midst of civilization. All, however, share a mysterious beauty perfected by age and the power to connect us to a sense of time and nature much greater than ourselves. It is this beauty, and this power, that Moon captures in her remarkable photographs.

This handsome volume presents sixty of Moon’s finest tree portraits as full-page duotone plates. The pictured trees include the tangled, hollow-trunked yews—some more than a thousand years old—that grow in Englishchurchyards; the baobabs of Madagascar, called “upside-down trees” because of the curious disproportion of their giant trunks and modest branches; and the fantastical dragon’s-blood trees, red-sapped and umbrella-shaped, that growonly on the island of Socotra, off the Horn of Africa.

Moon’s narrative captions describe the natural and cultural history of each individual tree, while Todd Forrest, vice president for horticulture and living collections at the New York Botanical Garden, provides a concise introduction to the biology and preservation of ancient trees. An essay by the critic Steven Brown defines Moon’s unique place in a tradition of tree photography extending from William Henry Fox Talbot to Sally Mann, and explores the challenges and potential of the tree as a subject for art.

Beth Moon, a photographer based in San Francisco, makes her exhibition prints exclusively with the platinum/palladium process, which allows for the greatest possible permanence and tonal range. Moon’s work has been published widely in magazines, and she is represented by galleries in the United States, Italy, Israel, Brazil, and Dubai.

diksom_forest_copy

Diksom Forest, Socotra, Yémen, 2010 | «Cet arbre, le « sang-dragon », vit plus de 500 ans et n’existe que sur l’île de Socotra, au Yémen. Lorsque l’on coupe son tronc, une sève profondément rouge et très prisée depuis l’antiquité, suinte de l’arbre. Pour affronter des conditions de vie de plus en plus difficiles, le sang-dragon a évolué en relevant ses branches vers le ciel pour mieux capter l’humidité de la nuit. Ces arbres sont aujourd’hui en danger: un déclin inquiétant a été observé ces dernières années en raison de la surexploitation des pâturages de chèvres, de l’agriculture et d’une présence insuffisante de nuages nécessaires aux jeunes pousses.»

Crédit:  Beth Moon

lovers_copy

The Lovers Morondava, Madagascar, 2006 | «En raison de leur forme étonnante, ces arbres aux troncs jumeaux légendaires sont indissociables et étroitement liés comme deux amants. Les habitants les appellent « les Baobabs amoureux ». Cette variété de baobabs porte le nom d’Adansonia za et est réputée pour ses formes étranges. Larges de 11 mètres, ces baobabs auraient plus de 600 ans. Selon la légende, ils symboliseraient une histoire d’amour dont le début malheureux se termine en étreinte pour l’éternité.»

Crédit: Beth Moon

queen_elizabeth_oak_copy

The Queen Elizabeth Oak, Midhurst, Angleterre, 2004 | «Planté vers le XIIème siècle, cet énorme chêne est considéré comme l’un des plus anciens de la Grande-Bretagne. Il a été écimé les premières années afin qu’il ne grandisse pas trop. Ce qui manque de hauteur à cet arbre est compensé par une circonférence extraordinaire de plus de 12 mètres! Selon de nombreux documents, la reine Elizabeth aurait rendu visite au vicomte de Cowdray, en 1591 et se serait reposée à l’ombre de cet arbre lors de son voyage.»

Crédit: Beth Moon

the_sentinels_of_st_edwards_copy

Sentinels of St. Edwards, Stow-on-the-Wold, Angleterre, 2005 | «Ces deux ifs majestueux ont quelque-chose de magique. Il se dressent comme des pilliers, encadrant la porte nord de l’église de Stow-on-the-Wold. On ne sait que peu de choses d’eux. Il auraient été plantés au XVIIIème siècle, en prolongement d’une célèbre avenue qui menait à la porte de l’église. La légende veut que cette porte ait inspiré JRR Tolkien, l’auteur du Seigneur des Anneaux, pour la porte de la Moria.»

Crédit: Beth Moon

whittinghame_yew_copy

The Whittinghame Yew, East Lothian, Ecosse, 2002 | «Inaccessible au public, cet if d’au moins 1200 ans pousse dans la propriété de Lord Balfour, en Ecosse. En 1567, Jacques Hepburn, comte de Bothwell et quelques autres notables écossais auraient monté un plan à l’ombre de cet arbre pour assassiner Henry Stuart, dit Lord Darnley, époux de la reine Marie 1re d’Ecosse.»

Crédit: Beth Moon

ifaty_teapot_copy

The Ifaty Teapot, Toliara, Madagascar, 2006 | «Aucun autre arbre ne combine cette forme incroyable avec une taille gigantesque. Protégé par une réserve de la côte ouest de Madagascar, à Ifaty, cet arbre doit son nom à sa ressemblance avec une théière. Ses branches clairsemées qui ressemblent à des racines ne poussent que sur la partie supérieure de l’arbre et donnent au Baobab le surmom « d’arbre à l’envers ». Celui-ci aurait 1200 ans et la capacité de stocker plus de 31.000 litres d’eau.»

Crédit: Beth Moon
kings_canyon_sequoias_copy

Kings Canyon Sequoias, Sierra Nevada, Californie, Etats-Unis, 2004 | «Ces séquoias géants, à la barbe de lichens, semblent avoir des siècles. John Muir, l’un des premiers naturalistes modernes, a travaillé dur pour protéger ces séquoias et leur environnement pour les générations futures.»

Crédit: Beth Moon
croft_chestnut_

Croft Castle Chestnuts, Yarpole, Angleterre, 2001 | «La légende dit que des sacs de châtaignes ont été pillés sur des bateaux capturés lors de la défaite de l’Armada espagnole contre la flotte anglaise, en 1588. La famille du chateau de Croft aurait alors planté ces arbres pour représenter la bataille, avant de surnommer cet endroit « l’avenue du châtaignier espagnol ». On pense que ces arbres ont entre 370 et 400 ans. Curieusement, des chênes anglais censés représenter les navires anglais sont aussi plantés dans le domaine.»

Crédit: Beth Moon
general_sherman_copy

General Sherman, Sierra Nevada, Californie, Etats-Unis, 2006 | «Dominant le Sequoia National Park en Californie, cet énorme séquoia porte le nom du général William T. Sherman, commandant de l’union pendant la guerre civile américaine. Cet arbre, capable de résister au feu, mesure plus de 83 mètres de haut et doit peser dans les 1500 tonnes. Avec une circonférence de plus de 25 mètres, il est un des plus larges au monde. On pense qu’il a environ 2500 ans.»

Crédit: Beth Moon
rilkes_bayon

Rooted Passage, Rilke’s Bayon, Siem Reap, Cambodge, 2007 | «Les temples d’Angkor Wat, au Cambodge, sont sûrement les réalisations architecturales les plus étonnantes et durables de l’homme. Aujourd’hui, il ne reste pratiquement que des ruines négligées. Ces temples bouddhistes sont chevauchés par d’immenses troncs de ficus dont les racines serpentent à travers les pierres pour atteindre le sol.»

Crédit: Beth Moon
wakehurst_yews_copy

The Yews of Wakehurst, Ardingly, Angleterre, 1999 | «Au Wakehurst Place, une falaise en grès se dresse à côté de 170 hectares de jardins magnifiquement entretenus. Les hivers anglais ont érodé le sol mais les ifs se sont adaptés à leur environnement. Noirs et menaçants, ces arbres enchevêtrés dénudent leurs racines qui grimpent le long d’énormes rochers bleu-verts qui bordent la falaise pour trouver la terre. Les branches empêchent la lumière du jour de pénétrer et donnent aux bois une ambiance étrange.»

Crédit: Beth Moon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s