CLIMAT

Le charbon, au cœur de la problématique climatique aux Etats-Unis

LE MONDE

Une centrale à charbon à Merrimack Station dans la ville de Bow, dans le New Hampshire, fin juin 2015.

Une centrale à charbon à Merrimack Station dans la ville de Bow, dans le New Hampshire, fin juin 2015. Jim Cole / AP

C’est l’une des composantes centrales du paysage énergétique américain. Le charbon est pourtant désormais la cible numéro 1 de l’administration de Barack Obama, qui a fait de la lutte contre le changement climatique l’une de ses priorités.

Le président démocrate a présenté, lundi 3 août, de nouvelles dispositions de régulation visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le cadre du Plan américain pour une énergie propre (America’s Clean Power Plan), amorcé l’an dernier et piloté par l’Environmental Protection Agency (EPA).

Et les objectifs fixés devraient être plus ambitieux que ceux initialement dévoilés en juin 2014. D’ici à 2030, les Etats-Unis devront en effet réduire de 32 % leurs émissions de gaz à effet de serre liées à la production d’électricité, sur la base de celles enregistrées en 2005. La première version visait une réduction de 30 %.

Au niveau national, l’ensemble des structures fournissaient, en 2014, 39 % de l’électricité, devant le gaz naturel, le nucléaire et les énergies renouvelables (12 % avec l’hydraulique), selon l’agence américaine d’information sur l’énergie.

Forte part dans la production d’électricité

Les 3 344 unités électriques fonctionnant aux énergies fossiles (518 au charbon, 1 101 au pétrole et 1 725 au gaz naturel) constituent la première source de pollution du pays, occasionnant 31 % des émissions de gaz à effet de serre du pays, selon les chiffres de l’EPA pour 2013.

Les sources d’émission de gaz à effet de serre aux Etats-Unis
Par secteur économique, en 2013
Capture d’écran 2015-08-03 à 13.14.49
 Même si le gaz naturel monte en puissance, en raison notamment de l’extraction toujours plus importante du gaz de schiste, le charbon garde une place prédominante dans le paysage énergétique américain. Il est extrait dans 25 Etats, Wyoming en tête, suivi de la Virginie-Occidentale, du Kentucky, de la Pennsylvanie et de l’Illinois.

Les centaines de centrales à charbon comptent encore pour plus de la moitié de la production d’électricité dans quatorze Etats et pour un tiers dans vingt-cinq. Dans trois Etats « charbonniers », la Virginie occidentale, le Kentucky et le Wyoming, cette part est même supérieure à 87 %.

Origine de la production d’électricité aux Etats-Unis 
En 2014
Capture d’écran 2015-08-03 à 13.15.06

La promesse d’une guérilla juridique

Plusieurs soutiens politiques de la puissante industrie du charbon ont d’ores et déjà laissé entendre qu’ils se battraient contre le projet de l’administration Obama.

Elu du Kentucky, le chef de la majorité républicaine du Sénat, Mitch McConnell, a depuis longtemps fait part de son opposition aux ambitions de l’EPA. Il a invité les Etats les plus dépendants du « roi noir » à s’engager dans une guérilla juridique en dénonçant l’intervention de l’Etat fédéral dans ce qu’il considère comme des affaires relevant de leur seule responsabilité.

D’autres ont misé sur l’argument pécuniaire pour rallier l’opinion publique à leur cause, arguant qu’une réduction de la part du charbon dans la production d’électricité serait indissociable d’une hausse des factures pour les ménages.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/08/03/le-charbon-au-c-ur-de-la-problematique-climatique-aux-etats-unis_4709903_3244.html#RaDcwz5ZgBUtiLk0.99

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s