GEOGRAPHIE HUMAINE

Amazonie : Le Brésil maîtrise-t-il la déforestation ?

CYBERGEO

par François-Michel Le Tourneau, géographe, Directeur de recherche CNRS, Centre de recherche et de Documentation des Amériques

Depuis 2004, la baisse de la déforestation est constante et très importante puisqu’elle se trouve aujourd’hui réduite à moins de 20 % de son niveau du début des années 2000. Pour autant, il semble un peu tôt pour crier victoire.

 

img-1-small580

 

En premier lieu, il faut souligner que même à un rythme lent, la déforestation continue de progresser d’environ 5 000 km² chaque année, ce qui représente une surface encore considérable. De ce fait les impacts climatiques ou sur la biodiversité vont continuer à s’accroître. On n’est donc pas encore entré dans une phase de récupération qui permettrait de garantir le fonctionnement pérenne de l’écosystème amazonien.

En second lieu, si les mesures de contrôle mises en place semblent avoir porté leurs fruits de manière globale, on note tout de même que dans certaines régions elles montrent leurs limites, comme par exemple le long de la route BR-163, malgré l’existence d’un plan spécifique destiné à encadrer le devenir de cette région. Sur le terrain, le contrôle de la situation par le gouvernement reste donc plutôt théorique dans certaines zones et l’ambiance de Far West qui caractérise l’expansion agricole en Amazonie, avec la violence qui en découle, continue de régner à certains endroits.

En troisième lieu, certaines politiques peuvent apparaître comme à double tranchant. La volonté de régulariser la situation foncière peut ainsi être porteuse de déboisements dans le futur qui seront légaux puisque les occupants devenus propriétaires auront le droit de déforester 20 % de leurs propriétés (et cette limite de 20 % pourrait passer à 50 % dans bien des cas). De même la politique de mise en concession de très vastes étendues de forêt pourrait étendre encore les zones de dégradation forestière, dont on sait que le fonctionnement est profondément perturbé bien qu’elles conservent une couverture végétale. Enfin, la réforme du code forestier promulguée en 2012 a affaibli certains dispositifs de protection, si bien que certains producteurs se demandent jusqu’où le gouvernement est vraiment prêt à aller pour juguler la déforestation.

img-2-small580

Enfin, le défi pour l’avenir n’est sans doute plus dans le contrôle ou la répression, mais dans la définition de systèmes de production durables et rentables en Amazonie, que ce soit dans les zones déforestées ou dans les zones encore couvertes de végétation. Dans le premier cas le gouvernement affirme que les aides à la production durable sont un troisième volet de son plan de lutte contre le déboisement et on constate d’ores et déjà une intensification de la production dans certains secteurs comme la sojaculture. Le fait est que les perspectives sont importantes. Par exemple, en augmentant la productivité d’un quart des élevages amazoniens au niveau de ceux de l’Europe, il serait possible de répondre à la croissance de la demande en viande dans les 10 prochaines années (Barreto et Silva, 2013).

img-4-small580

Par ailleurs, il existe de nombreuses zones de terres dégradées qui pourraient être restaurées et réinsérées dans les circuits de production. Le gouvernement fédéral s’est engagé à en restaurer 15 millions d’hectares, mais la manière dont cela sera fait n’est pas encore claire. Mais toutes ces initiatives ne semblent pas à même de résoudre le problème principal : bien qu’elle joue un rôle fondamental dans les équilibres locaux et globaux, la forêt amazonienne n’a aucune valeur en elle-même. Les initiatives pilotes des années 1990 destinées à redonner une valeur aux produits issus des collectes en forêt n’ont pour le moment pas enclenché de mouvement au-delà de quelques niches de marché qui ne peuvent faire la prospérité (relative) que de quelques communautés. Passer de la non-déforestation à une véritable économie forestière durable, tel est sans doute le défi qui attend désormais l’Amazonie.

img-7-small580

LIRE L’ARTICLE COMPLET

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s