DECORTIQUAGES

Les grands projets maritimes

CLUSTER MARITIME

La mer suscite des rêves que les acteurs du maritime s’emploient à réaliser par la quête permanente de technologies innovantes afin de profiter pleinement des richesses et des opportunités de business en mer. Les idées visionnaires des grands projets du maritime, repoussent les limites de la vitesse, du large, de la profondeur et des savoir-faire. Aujourd’hui, abouties ou non, elles sont aussi les prémices de marchés qui se développent et seront demain des secteurs clés, autant de facteurs déterminants pour assurer à la France des atouts compétitifs. Elles rassemblent ainsi toute la France, en reflétant l’excellence de ses entreprises et l’audace d’une communauté de professionnels qui portent à l’international des symboles de réussite.


Hydroptère

Le trimaran le plus rapide de la planète allie le rêve et la haute technologie. Ce voilier hors normes survole les océans à très haute vitesse et combine les techniques de pointe de l’aéronautique et du génie maritime. L’Hydroptère est un projet unique et avant-gardiste qui véhicule des valeurs technologiques et humaines d’une force rare. Son objectif est de démontrer le potentiel au large des voiliers “volants”. Alain Thébault, son concepteur et skipper, a détenu en 2009 le record absolu de vitesse à la voile sur un mille nautique (50,17 noeuds soit 95 km/h de moyenne). Désormais, Alain Thébault, Anders Bringdal, Philippe Perrier et Boris Prat travaillent sur l’Hydroptère Rocket, un projet de haute vitesse sur trois ans. Objectif 100 noeuds ! Le premier bateau de la nouvelle génération devrait être mis à l’eau dès le printemps prochain.

www.hydroptere.com


Le nouveau paquebot France

Le monde de la croisière n’a jamais connu un tel essor.

33 nouvelles constructions de paquebots sont prévues d’ici 2019, majoritairement sur le créneau du « mass market ». Avec 600.000 croisiéristes français en 2014, le marché national est en constante augmentation.

Il est donc pertinent de saisir cette opportunité et d’offrir aux concitoyens un navire emblématique, héritage du passé français de transatlantiques prestigieuses !

Le nouveau FRANCE propose une expérience de la croisière différente.

Ce navire ambassadeur de la « french touch », pouvant accueillir un nombre limité de passagers (800), présente un design révolutionnaire, inspiré des cheminées mythiques de l’ancien France. Son profil de coque puissant se décline à l’arrière en terrasses successives pour aboutir à une marina permettant aux passagers d’accéder directement à la mer.

Il associe également le talent de grands décorateurs à l’excellence française en matière de gastronomie sous la direction d’Alain Ducasse.

Résolument innovant, il revendique enfin les qualités écologiques qui seront l’apanage des navires de demain.

Prendre le temps, profiter de l’espace, redécouvrir la mer, l’ambition de ce navire est de porter haut les couleurs de la France et de ses talents.

www.lenouveaufrance.com


Neoline

Le projet Neoline, initié et por té par des professionnels de la marine marchande française, a pour ambition de concevoir, faire construire et exploiter une solution novatrice de transport de fret par cargo à propulsion principale vélique : cette solution de transport sobre, qualitative et efficiente sera conforme aux normes environnementales les plus exigeantes.

Le Neoliner, navire roulier de 5.300 tpl, sera doté d’un gréement duplex innovant et d’un dispositif de propulsion auxiliaire diesel électrique lui permettant d’offrir une régularité d’exploitation conforme aux pratiques du marché. Grâce à un objectif de réduction de 90 % de la consommation d’hydrocarbures et des émissions de GES sur une traversée océanique, l’offre Neoline sera à la fois compétitive et proche de l’excellence environnementale. Le premier exemplaire du Neoliner assurera une liaison transatlantique entre le range nord européen et le Québec.

La réussite du projet Neoline doit à terme déboucher sur l’armement de plusieurs unités adaptées à différentes routes maritimes et ce faisant porter témoignage de la capacité de la filière maritime française à occuper une position de premier rang dans la mise en oeuvre de solutions de transport maritime pérennes et écoresponsables.

www.neolinetransport.com


Ocean Fresh Water

 

La DEEP OCEAN WATER est issue de la fonte des glaciers dont l’origine remonte à près de 2.000 ans. Eau froide provenant des grandes profondeurs marines, cette eau de qualité exceptionnelle est une matière première inépuisable. La DEEP OCEAN WATER est connue pour sa pureté incomparable ainsi que sa haute teneur en minéraux et oligoéléments. Ses vertus thérapeutiques sont également démontrées scientifiquement par diverses études internationales.

Afin d’exploiter cet te richesse venue des profondeurs, Ocean Fresh Water (OFW) a mis en place un concept innovant consistant en la production d’eau d’exception – la DEEP OCEAN WATER – puisée à 300 mètres de fondeur par ses navires-usines.

OFW, compagnie maritime, a pour objectif non seulement la production mais la commercialisation de cette eau unique, luxueuse et prisée par une population soucieuse de son bien-être, sous sa marque NEREE DEEP OCEAN WATER.

Aujourd’hui, l’implantation du marché de la DEEP OCEAN WATER ne peut être remise en cause. En effet, cette dernière, dont la demande internationale ne cesse d’accroître, a déjà fait son apparition à l’étranger. Toutefois, OFW se démarque de ses concurrents par son processus novateur. La production des bouteilles NEREE DEEP OCEAN WATER se fera, non pas à terre, mais directement sur ses navires-usines ainsi capables de produire chacun jusqu’à 375 millions de litres de DEEP OCEAN WATER embouteillée par an. Une production non négligeable qui facilite la livraison et ayant un impact à la fois économique et écologique.

www.ocean-fresh-water.com


Sea Orbiter

Création de Jacques Rougerie, SeaOrbiter est un vaisseau unique au monde développant un nouveau concept d’observation sous-marine des océans par l’homme, en continu, 24h/24. Il permettra une meilleure compréhension des phénomènes marins, notamment ceux liés à la problématique du réchauffement climatique, et un nouvel inventaire de la richesse des océans pour une préservation de leurs ressources – comme de celles de notre planète.

C’est, aussi, un vaste programme de communication, à très grande portée éducative, moteur d’une nouvelle aventure proposée aux hommes à l’échelle de la Méditerranée, de l’Europe et du Monde.

C’est enfin un projet industriel innovant, véritable plateforme de tests permettant la mise en oeuvre de nombreuses solutions technologiques novatrices, notamment liées à l’utilisation des énergies marines renouvelables.

Au coeur du vaisseau, le laboratoire préssurisé constitue un véritable simulateur spatial qui permettra à un équipage de 6 à 8 astronautes Nasa ou Esa (European Space Agency) de s’entraîner pour les futurs vols habités et d’effectuer des sorties extra-véhiculaires, sans contrainte, dans le milieu sous-marin environnant, pour des observations et des expérimentations similaires aux protocoles spatiaux.

 

 

www.seaorbiter.com


 

Plateformes Offshore Multi-Usages

L’implantation d’activités industrielles en mer répond aux besoins du XXIe siècle : exploitation des ressources énergétiques et minérales, EMR, eau douce, parcs aquacoles et ports offshore face à la congestion des littoraux, etc. Les plateformes offshore multiusages (POMU) présentent une option originale d’accueil de ces activités.

Constituées de flot teurs en béton reliés entre eux par des liaisons élastiques amorties selon une architecture modulaire et évolutive, les POMU seront des infrastructures de grande taille stables face à la houle. leur modularité facilitera leur transport, leur assemblage et leur entretien.

Les premiers marchés visés sont les por ts of fshore et le soutien logistique à l’offshore, le soutien aux parcs éoliens EMR ainsi qu’aux fermes d’aquaculture, puis la valorisation des bioressources marines, avant d’accueillir d’autres activités (plaisance, usines de dessalement, etc.)

Plusieurs projets en Europe et dans le monde sont à l’étude, et les atouts de l’industrie française (navale, offshore, BTP) la placent au premier rang pour le développement de ces POMU.

Ce développement requiert la collaboration active de tous les acteurs de l’économie maritime (génie maritime et génie civil) qu’ils en soient les concepteurs, les constructeurs ou les futurs utilisateurs pour répondre ensemble aux nombreux défis qui se posent encore (économiques, techniques, environnementaux, socioculturels, juridiques, etc.).

Comme ce projet, soutenu par le CMF et le CORICAN, est encore au stade exploratoire, les travaux de R&D sont dans l’attente d’un soutien public.

2 réflexions sur “Les grands projets maritimes

  1. Pingback: Les grands projets maritimes | La Touline - | ...

  2. Pingback: Les grands projets maritimes | Logistique - Tra...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s