REGARDS

Australie : Vol au dessus d’Uluru

Des images uniques du monolithe emblématique de l’Australie ont été révélées lundi 29 août 2016. Pour la première fois, Uluru a été survolé par un drone avec l’autorisation des aborigènes.

Uluru, également connu sous le nom d’Ayers Rock, est à l’Australie ce que la tour Eiffel est à la France. Ce monolithe âgé de plus de 600 millions d’années est un lieu d’une grande valeur spirituelle, vénéré et respecté par les Anangus, les aborigènes du centre et de l’ouest de l’Australie. Le premier survol autorisé par un drone du monolithe a permis à l’entreprise Voyages Indigenous Tourism Australia de saisir des images somptueuses des courbes gracieuses du mont en grès, révélées dans une vidéo mise en ligne lundi 29 août 2016.

 

 

 

Une escalade déconseillée, mais autorisée

Pour les aborigènes, ce sont sous les grandes formations rocheuses telles qu’Uluru que se sont réfugiées les entités à l’origine de la création du monde. De fait, on comprend aisément que les Anangus soient contrariés lorsque certains des 400.000 touristes annuels se prêtent à l’escalade du monolithe sacré. Malgré la perspective d’une montée d’une heure, difficile et dangereuse – certains y ont laissé la vie -, et des communiqués demandant de ne pas escalader par respect pour les aborigènes, un certain nombre de visiteurs entreprennent chaque année l’ascension du site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le survol de l’inselberg (relief isolé qui domine une plaine ou un plateau) long de 3,6 kilomètres, culminant à 348 mètres, a toutefois été autorisé par le Bureau de gestion du Parc National Uluru-Kata Tjuta, qui s’efforce de respecter les valeurs des aborigènes. « Nous sommes ravis de présenter cette nouvelle perspective exclusive d’un des plus étourdissants paysages de la terre, et nous remercions les aborigènes pour leur soutien », a déclaré Andrew Williams, PDG de Voyages Indigenous Tourism Australia. L’image emblématique de l’inselberg sacré adoptant des couleurs surréalistes au lever ou coucher de soleil est bien connue. Celles capturées par le drone, avec une résolution stupéfiante, sont toutes aussi admirables, et éclairent Uluru sous un nouvel angle.

 

SCIENCES ET AVENIR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s